OCR Output

entérite ulcéreuse. Parfois les plaies étaient restreintes å une
partie du canal intestinal, mais dans plusieurs cags on les dé¬
couvrit, quoique en quantités variables, dans les diverses sec¬
tions du canal intestinal. Les plaies, qui ne partaient ni des
follicules ni des plaques de Peyer, étaient irrégulitres, et
présentaient un fond infiltré impur, souvent diphthéritique.
Elles étaient fréquemment profondes, et atteignaient les cou¬
ches profondes du tissu musculaire; dans un casg, ou elles
offraient les caracteres d'un processus diphthéritique, elles
avaient atteint la séreuse, et l'avaient perforée, en y provo¬
quant une péritonite fatale.

En dernier lieu, il se présenta dans plusieurs cas des
altérations plus ou moins considérables des articulations.
Celles-ci étaient tuméfiées, contenaient une exsudation sem¬
bable å celle que F'on rencontre dans les pleurésies; la mem¬
brane synoviale était de méme enflée, hyperémique, låche:;
dans un cas qui s'était terminé tres rapidement par la mort,
et dans lequel YV'affection avait attaqué une quantité con¬
sidérable d'articulations, la membrane mentionnée offrait des
ulcérations qui s'étendaient aussi aux surfaces des cartilages.

A cöté des modifications locales, il fut constaté, dans
tous les cas aigus, des altérations générales consistant dans
la dégénération parenchymateuse du coeur, du foie et des
reins.

T'altération du coeur s'accusait surtout å un degré grave.
La rate était toujours tres molle et frequemment tuméfiée.

Dans les cas qui n'amenétrent la mort qu'au bout de 1 å
2 mois, les altérations des poumons furent les plus fréquem¬
ment rencontrées. Ces altérations consisterent, dans un cas,
dans le détachement du parenchyme de presque tout un lobe
pulmonaire avec processus cirrhotiques et bronchectasies, les
suites évidentes de pneumonies lobulaires. T'exploration
microscopique ne fit pas découvrir dans ce cas de bacilles de
la tuberculose; dans plusieurs autres cas, ou Vinfluenza avait
amené la destruction du tissu pulmonaire infiltré par la
broncho-pneumonie, le microscope amena la constatation de
la tuberculose et des bacilles de cette affection dans le tissu
malade.

Parmi d'autres altérations importantes suivies d'issue
fatale, il y a lieu de signaler des néphrites qui se ratachaient
å la dégénération parenchymateuse aigäe des reins, ainsi
que des dégénérations graisseuses de la musculature du
coeur, qui n'étaient que la continuation de la dégénération
parenchymateuse aigie du coeur.